Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lamelune
Lamelune
Messages : 113
Date d'inscription : 14/01/2016

Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par Lamelune le Ven 14 Déc 2018 - 16:56
Dans les années 50, quand la RATP a expérimenté le métro sur pneus avec le prototype Grand-Mère puis les MP 55, il était clair que les performances d'accélération et de freinage étaient nettement supérieures aux rames Sprague sur fer, mais est ce encore le cas aujourd'hui ? Le métro sur pneus a il toujours des arguments à faire valoir par rapport aux rames fer les plus récents, cad les MF 01 ? moins de crissements dans les courbes je dirais.
Thomas75013
Thomas75013
Messages : 1824
Date d'inscription : 15/06/2015

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par Thomas75013 le Ven 14 Déc 2018 - 17:05
Niveau bruit il y'a eu des régressions depuis le MP89, UN MF01 est moins bruyant ce qui était le principal de ce passage en particulier pour la M6.


Ligne M6, MP73 et ses stations aériennes Smile
ancien
ancien
Messages : 1017
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Fléac 16730
http://foudurail.soforums.com/index.php

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par ancien le Ven 14 Déc 2018 - 17:50
question secousses le mp me semble mieux ?


Toutes les fautes de frappe, d'orthographe, de grammaire et de syntaxe ci-dessus, sont la propriété intellectuelle de l'auteur.
Elles peuvent être reproduites ou même corrigées sans son accord préalable
clem60
clem60
Messages : 1043
Date d'inscription : 29/08/2013
Localisation : Oise
Membre averti

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par clem60 le Ven 14 Déc 2018 - 20:39
Absolument pas, au contraire ! Tous les utilisateurs de la 11 te confirmeront que ça secoue à donf

après ça dépend de divers facteurs, la pose de la voie, les trains ... etc...


- Sur les rails -
M M1 BUS :BUS86: quand je suis à Paris
metroN
metroN
Messages : 1013
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : L'Est parisien

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par metroN le Ven 14 Déc 2018 - 21:34
Les anciens matériels pneu (MP 59/MP 73) secouent davantage que les plus récents (MP 89/MP 05) même si ces derniers ne sont pas spécialement blancs comme neige en la matière pour autant.


Par ordre d'utilisation, les lignes franciliennes que j'ai empruntées cette année :
M1M11M3M3b:BUS96:M12M2M14:BUS61:M7M5:BUS26:M8

Par ordre d'utilisation, les matériels franciliens dans lesquels j'ai embarqué cette année :
MP 05 - MP 59 - MF 67 - Citelis Line - MF 01 - Urbanway 12 - MF 77 - MP 73 - Lion's City G - Agora Line
alextimiti
alextimiti
Messages : 890
Date d'inscription : 23/05/2014

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par alextimiti le Sam 15 Déc 2018 - 2:54
@clem60 a écrit:Absolument pas, au contraire ! Tous les utilisateurs de la 11 te confirmeront que ça secoue à donf

après ça dépend de divers facteurs, la pose de la voie, les trains ... etc...
Autant sur la M6 .
M90
M90
Messages : 1383
Date d'inscription : 10/03/2014

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par M90 le Sam 15 Déc 2018 - 12:29
Même si je suis aujourd'hui un des plus fervents opposants du pneu, chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Tout est lié à "l'adhérence" : plus celle ci est élevée, plus l'accélération/décélération est élevée. Elle dépend de deux facteurs : le roulement et la masse motorisée. Le pneu a un coefficient d'adhérence beaucoup plus élevé que le fer (de l'ordre de 0,8 à 1 au lieu de 0.35, sur rail sec). Pour diminuer l'écart entre les deux technologies, les premiers MF67 avaient une masse motorisée plus élevée car tous les bogies étaient moteurs (adhérence totale). Les performances du fer se sont améliorées notamment grâce à l'apparition de systèmes d'anti-patinage et anti-enrayage permettant d'augmenter ce coefficient d'adhérence (vers 0.4/0.45).

L'accélération étant de toute façon bridée à une certaine valeur (1,1 ou 1,2 m/s2, je n'ai plus la valeur exacte), et le pneu permettant des accélérations bien plus élevées, son potentiel n'est pas forcément exploité, tout comme celui des rames à adhérence totale.

Le fer se débrouille donc bien dans quasiment tous les cas, mais il arrive que des lignes présentent des rampes très élevées. L'effet des rampes est très simple : il retire de l'accélération au train. Dès lors, le pneu autorisant une accélération très élevée, il est donc la technologie idéale dans ce cas. Le facteur des conditions météo est très important aussi : le coefficient d'adhérence fer avec les feuilles mortes peut atteindre 0.05 (dès lors, vous comprenez pourquoi l'automne est toujours un cauchemar, vu que les trains ne peuvent plus accélérer rapidement), et le pneu est impacté par la neige, d'où la présence de rails chauffants.
De plus, comme vous le disiez, cela permet de retirer le bruit des crissements même si le fer se débrouille mieux avec le MF01 (mais cela dépend du bogie).

Côté inconvénients, les vibrations comme vous le remarquez, mais aussi une consommation d'énergie élevée (un pneu de métro occasionne 4 à 5 fois plus de pertes énergétiques de roulement par rapport au fer, au temps du MP59, on tendait plus vers x10).

D'autres solutions ont été développées pour accélérer plus vite et lutter contre les conditions météo : une solution à moteur linéaire s'est bien implantée à travers le monde. Les bogies fer sont utilisés, mais il n'y a pas de moteur "classique" : un rail central posé au milieu de la voie permet de faire avancer le train, sans contact. L'adhérence, qui entre en jeu dès qu'il y a un effort transmis à travers un contact, est donc théoriquement illimitée : l'accélération est théoriquement illimitée, dans toutes les conditions.
Revers de la médaille : une consommation élevée à cause du moteur linéaire, qui n'est pas aussi bon qu'un moteur classique.

Conclusion : les solutions classiques en fer permettent de quasiment tout faire aujourd'hui, à moindre coût. Dans certains cas spécifiques, on peut utiliser une autre solution telle que le pneu. La ligne 14 est un bon exemple de ce qui ne fallait pas faire : c'est une ligne rapide et ne présentant que peu de profil. Le pneu était donc absolument à éviter ...

J'espère ne pas avoir trop parlé chinois ! @++
Le Grand Acéais
Le Grand Acéais
Messages : 1018
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : Rue de Stockholm, 75008 Paris
Membre averti

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par Le Grand Acéais le Dim 16 Déc 2018 - 16:01
C'est surtout qu'à Paris les distances entre les stations sont courtes, donc il faut des matériels capables de faire une accélération rapide et un freinage efficace.
Croyez-moi, ça n'aurait été qu'à moi, le métro aurait été comme celui d'Oslo dans ses premières années ou à Stuttgart (j'invite certains à voir le fonctionnement de leurs réseaux). Il s'agit en fait du principe d'un "Stadtbahn" : sections souterraines en centre-ville, tramway en proche banlieue, et sections ségrégées en grande banlieue.

Après tout, un tramway c'est aussi silencieux et c'est souvent aussi plus flexible dans les courbes. Le seul problème c'est du coup c'est les performances d'accélération/freinage en soi.


J'ai emprunté cette année les lignes M1 M5 M7 M7b M8 M10 M12 M13 M14 T3a T4 T7 T8 T11 TsR
M90
M90
Messages : 1383
Date d'inscription : 10/03/2014

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par M90 le Dim 16 Déc 2018 - 20:42
Le fer fait tout aussi bien que le pneu en accélération et freinage si le profil n'est pas trop élevé (pas envie d'aller dans des démonstrations mathématiques cependant Smile ).
J'ai pris cet été le Flexity bruxellois en section souterraine, ça accélérait tout aussi fort que du pneu !

Que veux-tu dire par plus flexible dans les courbes ?
clem60
clem60
Messages : 1043
Date d'inscription : 29/08/2013
Localisation : Oise
Membre averti

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par clem60 le Lun 17 Déc 2018 - 12:20
Il parlait probablement du rayon des courbes possibles plus petit avec un tram, ce qui est d'un côté normal, car déjà les caisses sont + courtes


- Sur les rails -
M M1 BUS :BUS86: quand je suis à Paris
Contenu sponsorisé

Re: Le métro sur pneus a il encore des avantages sur le métro fer ?

Message par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum